01 / 01

ACTUALITÉS

Stratégie ‘beyond-the-brain’ : Le dispositif médical de REGEnLIFE contribuerait à réduire l’altération du microbiote intestinal dans la maladie d’Alzheimer et protéger le cerveau

par REGEnLIFE
Oct , 27
Stratégie ‘beyond-the-brain’ :  Le dispositif médical de REGEnLIFE contribuerait à réduire l’altération du microbiote intestinal dans la maladie d’Alzheimer et protéger le cerveau

Barcelone, Espagne. 27 Octobre 2018.

La société REGEnLIFE a participé ce 27 octobre à la conférence ‘Clinical Trials in Alzheimer’s Disease’ (‘Etudes cliniques pour la maladie d’Alzheimer’) à Barcelone. Des équipes cliniques du monde entier se sont réunis pour échanger leurs derniers résultats dans l’objectif d’identifier les stratégies thérapeutiques de demain. REGEnLIFE a ainsi saisi l’opportunité de présenter en avant-première ses derniers travaux scientifiques. Ces résultats, portaient sur l’impact thérapeutique de leur technologie médicale RGn530 sur le microbiote intestinal. L’appareil, testé sur un modèle murin de la maladie d’Alzheimer, a révélé des résultats prometteurs et a ouvert la voie à une étude clinique pilote en cours au CHU de Montpellier.

 

Un lien cerveau-intestin

Suivant une stratégie multi-domaines, la société REGEnLIFE avait précédemment élaborée un protocole de traitement basé sur une exposition double ciblant le cerveau et les intestins. REGEnLIFE, grâce à cette méthode, a précédemment démontré des résultats encourageants ayant fait l’objet d’une publication dans la revue scientifique Alzheimer’s and Dementia : Translational Research & Clinical Interventions (G. Blivet et al., Alzheimers’ and Dement (NY) 4 (2018) 54-63).

Les résultats les plus impressionnants sur les performances de mémoire des souris et les marqueurs clés de la maladie ont été observés lorsque les souris étaient traitées avec le dispositif à la fois sur la tête et l’abdomen, en comparaison avec une simple exposition sur une seule de ces régions. Suite au nombre croissant de publications scientifiques soulignant l’implication du microbiote intestinal dans la maladie d’Alzheimer, REGEnLIFE s’est penché sur l’hypothèse d’un effet thérapeutique synergique sur l’axe ‘Cerveau-Intestin’.

Les résultats

En collaboration sur cette étude avec les sociétés Amylgen (Montpellier,) et Vaiomer (Toulouse), l’équipe a mis en évidence que le microbiote intestinal était sévèrement affecté dans ce modèle animal spécifique à l’étude de la maladie d’Alzheimer. Les souris atteintes présentaient une dysbiose sévère avec plusieurs communautés bactériennes affectées telles que les Firmicutes et les Bacteroidetes. De façon intéressante, le traitement photothérapeutique par le RGn530, par cette double exposition, a d’une part fortement impacté le déséquilibre du microbiote intestinal des souris, et semblerait réduire celui-ci, et montre également une tendance à rétablir l’équilibre retrouvé chez les souris saines. Comme précédemment démontré, cet impact sur le microbiote est corrélé à une complète réduction des pertes de mémoires des souris et une régulation importante de l’inflammation. Au regard de ces résultats et de l’importance, maintenant démontré, du rôle du microbiote intestinal dans de nombreux troubles neurologiques, celui-ci pourrait désormais être considéré comme une nouvelle cible thérapeutique pour le traitement de la maladie d’Alzheimer. De plus, la combinaison de multiples cibles apparaît actuellement comme une réelle stratégie thérapeutique des troubles aussi complexes que les atteintes neurodégénératives.

Une étude clinique pilote annoncée au CHU de Montpellier

La société REGEnLIFE a également annoncé le début d’un essai clinique pilote chez des patients atteints de la maladie d’Alzheimer à un stade léger à modéré afin d’évaluer l’efficacité et la sécurité de leur dispositif médical sur l’évolution des performances cognitives. Cette étude se déroule au CHU de Montpellier avec la participation du Dr Audrey Gabelle en tant qu’investigateur principal.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *